ACTES SUD - l'An 2

la presse en parle

Accueil > la presse en parle > le journal de Clara

le journal de Clara

« Clément Xavier et Pauline Cherici ont entrepris de retracer cette histoire d’amour dont le décor n’est rien moins que le fascisme triomphant puis déclinant. Et le résultat est sensationnel, tant historiquement que visuellement. (…) un beau moment de lecture et une nouvelle démonstration de ce que la rencontre entre histoire et BD peut donner quand elle est servie par de beaux talents. » Parutions.com

« Ce roman graphique allie force romanesque et portée historique. (…) Nul besoin de souligner la richesse de contenu du Journal de Clara pour inviter à s’y plonger. Sa force dramatique suffit. Mais l’alliage des deux en fait un album précieux. » actuabd.com

« Pauline Cherici, pour sa première incursion dans la cour des grands, livre une copie très réussie, dans un style délié en trichromie noire blanche et grise avec de jolis jeux sur les ombres. (…) Un pavé qui se dévore… » bdbd.over-blog.com (Bandes originales pour bandes dessinées)

« L’album [s’autorise]des touches sarcastiques. Servi par un dessin rond et des plans inspirés de bluettes du cinéma italien de l’entre-deux-guerres, il effectue des allers-retours éclairés entre petite et grande histoire, dessous crus de la personnalité de Mussolini et manœuvres politiques. » Le Monde

« Il faut souligner le travail de la dessinatrice, Pauline Cherici, dont c’est le premier album. Tout en dépouillant son dessin et en stylisant personnages et situations, elle capte l’essence des décors, crédibilise l’histoire, saisit l’essentiel de ce qu’il y a à montrer. Ensuite, une très belle trouvaille consiste à terminer chaque chapitre de cet épais roman graphique de 400 pages en noir et blanc par une photo d’époque. » Thierry Bellefroid - RTBF

« Clément Xavier et Pauline Cherici entrelacent avec doigté les frasques érotiques, politiques, diplomatiques et militaires pour faire entrer le journal de Clara Petacci dans la grande histoire : celle des larmes et du sang de la Seconde Guerre mondiale. » Le Soir

« Autant que l’homme politique maître de l’Italie, c’est l’homme tout court qui apparaît dans ce livre, dans toutes ses facettes. Fleur bleue et lecteur de poésie à ses heures, il est surtout versatile, suiveur, mégalomane, naïf, fort avec les faibles et faible avec les forts. Le portrait est fouillé, la narration fluide, et l’ensemble fait réfléchir sur l’insidieux pouvoir de séduction de la rhétorique fasciste. » Guerres et Histoire

« Clara Petacci (..) a laissé un journal, assez érotique, qui n’a jamais été traduit en France. La bande dessinée de Pauline Cherici et Clément Xavier l’adapte (librement) et met cette sexualité en bulles, avec un vrai sens historique et une imagerie joliment ravageuse. » Le Monde diplomatique